Nicolas Tiangaye condamne les crimes commis dans le nord du pays


Nicolas Tiangaye condamne les crimes commis dans le nord du paysPosted on 12 septembre 2013 par afriquenewsLe Premier ministre centrafricain, Nicolas Tiangaye, dénonce les crimes commis ces derniers jours dans le nord de la Centrafrique. Dans une conférence de presse ce matin, il promet que les auteurs de ces actes seront traduits devant la justice.Une soixantaine de personnes ont été tuées depuis le samedi dernier, dans des affrontements opposants un groupe d’hommes armés et les ex rebelles de la Séléka.« Le gouvernement condamne ces crimes ignobles, qui, une fois de plus, constituent des graves violations des droits humains, dont la population est victime. Il dénonce les partisans de Bozizé, qui ont revendiqué ces attaques meurtrières », a dit le Premier ministre.Celui-ci promet que les « auteurs de ces actes seront traduits devant la justice, tôt ou tard », avant d’ajouter que l’heure n’est plus à l’impunité.Le premier ministre appelle également les éléments des forces armées centrafricaines, qui ont désertés et qui ont rejoint l’autre camp de revenir, car « l’armée n’a exclu personne jusqu’alors », dit-il.Le week-end dernier un affrontement a opposé les hommes de l’ancienne rébellion de la Séléka à un groupe d’hommes armés, qui sont des pro-Bozizé les villages périphériques de la ville de Bossangoa. Des cas d’assassinat, de viol, pillage ont été enregistrés.La population civile avait évacué les lieux. On note également le meurtre de deux humanitaires dans la ville de Bossangoa. Jusqu’à ce mercredi la connexion téléphonique interrompue depuis dimanche dernier n’est pas encore établie. Il est difficile d’entrer en contact avec la population.

via Nicolas Tiangaye condamne les crimes commis dans le nord du pays.

Advertisements